QG Handisport

Le Cross Training pour les Handisports.

Parce qu’un handicap n’empêche pas d’être en forme.

Si vous êtes en situation de surpoids, de handicap ou que vous avez des problèmes de santé, une possibilité est de vous faire accompagner par un coach, le QG Training est fait pour vous avec la méthode 100% coachée.

Des entraînements adaptés et les bienfaits de la pratique sportive.

Selon la nature de son handicap, certains mouvements seront impossibles à faire mais ne vous inquiétez pas… Les Coachs ont développé des techniques permettant aux personnes de participer aux entraînements avec leurs capacités et donc leurs incapacités.

Cela s’adresse aux personnes en situation de handicap psychique ou mental, c’est à dire aux personnes présentant une déficience auditive, motrice ou visuelle.

« Le handicap ne saurait être un frein à mon épanouissement,

à mon intégration effective de la société. »

Serge Zan Bi

Pratiquer un sport lorsqu’on est en situation de handicap ?
C’est possible.

 

Imaginez-vous un parcours du combattant où chaque obstacle paraît infranchissable, où chaque effort doit être engagé, où chaque énergie doit être surmontée.

Rien n’est impossible à qui le veut vraiment.

Celui qui s’implique parce qu’il l’a décidé peut gravir des montagnes.

Celui qui a décidé de franchir la montagne décuplera ses efforts et trouvera en lui la force pour y arriver.

C’est en engagement qu’il prend envers lui-même et dans le sport, envers son coach.

Un coach sportif va révéler les qualités intrinsèques, latentes en chacun de nous. Il va réveiller et décupler les forces. C’est un « éclaireur de potentiels ».

Le sport permet de retrouver confiance en soi…

Il ouvre le chemin de la socialisation pour ceux et celles qui l’avaient perdu ou volontairement abandonné, et surtout il annihile les différences.

Certaines personnes handicapées ont tendance à se renfermer sur elles-mêmes ; la différence jouant un rôle naturel de différenciation.

Qui dit différent, dit ne pas être dans la norme, dans un certain schéma de vie sociale.

La peur du jugement et du regard des autres s’intensifie alors et paralyse le psychique.

C’est justement par le sport que les déblocages psychiques se font, par la confiance et la bienveillance du coach sportif qui va initier les rencontres, développer les interactions avec les personnes valides pour gommer la différence.

Le sport est un formidable outil de socialisation : il accentue le plaisir d’être ensemble, de faire partie d’un groupe, d’échanger, de communiquer, de partager, de se dépasser ensemble, d’augmenter la motivation, de redonner du goût à la vie, de se dépasser pour ne plus passer à côté de soi ni des autres, augmentant l’estime de soi.

L’activité physique est un élément essentiel dans la construction de l’image qu’on a de soi.

Il est impératif de s’aimer soi, de s’accepter pour s’ouvrir aux autres.

Les personnes en situation de handicap sont confrontées à cette grande tâche, ardue au premier abord mais extatique quand elle est dépassée.

Pratiquer un sport lorsque l’on est en situation de handicap va améliorer les capacités musculaires facilitant certains transferts et déplacements dans le cas où l’on se trouve en fauteuil roulant ou en possession de cannes.

« Si on devait résumer, le sport est un formidable créateur de lien et déclencheur de valeurs humaines. » prône Pascal Soetens.

« Le sport nous permet de nous challenger, de dépasser ses capacités, de se mesurer à soi-même, de se renforcer psychiquement… une vraie thérapie au quotidien, une vraie expérience de vie. »

« L’handicap et la différence sont une forme de singularité

qui mettent en avant d’autres qualités insoupçonnées. »